Boissons énergisantes: peut-on se fier à l’emballage?

Par:  Mathieu Laprise et Raphaël Sénéchal

Article: 2012-chm-4-article

Pour RÉSUMÉ + ABSTRACT + COMMENTAIRES:

 Résumé: Boissons énergisantes: peut-on se fier à l’emballage? Laprise, M. &  R. Sénéchal. 2012. Rapport interne. Sciences, Cégep St-Félicien. Nous avons analysé 5 boissons énergisantes pour vérifier s’ils allaient être conformes avec la nouvelle loi de 180 mg par cannette. Il s’est avéré que la concentration en caféine de 4 d’entre elles étaient supérieures à l’emballage et elles ne respectaient pas la nouvelle norme. Pour y arriver nous avons utilisé la méthode d’extraction de la caféine par le chloroforme et le dosage par spectrophotométrie UV.

Abstract : Can we trust the information written on energy drinks? Laprise, M. &  R. Sénéchal. 2012. Internal repport. Sciences, Cégep St-Félicien.  We analysed 5 energy drinks to make sure that they had more caffeine than the new law allows (180 mg by can). We discovered that there were way more caffeine than written on the packaging in 4 of those products. Furthermore, we found that they also don’t meet the new requirements. To achieve this, we used the method of extraction of caffeine by chloroform and the dosage was done by UV spectrophotometry.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*