L’audition humaine et la perception des fréquences

 

  Par: Laura-Elisabeth Gosselin, Gabrielle Houle et Marie-Michelle Lavoie

Article : 2013-phy-1-article

 Pour RÉSUMÉ + ABSTRACT + COMMENTAIRES:  

Résumé: L’audition humaine et la perception des fréquences Gosselin L-E. & Houle G. & Lavoie M-M. 2013. Rapport interne. Sciences de la nature, Cégep St-Félicien.227 personnes d’âges différents (7 à 61 ans) ont passé un test d’audition contenant 35 sons de fréquences différentes, allant de 40 à 20 500 Hz. Après analyse, différentes conclusions ont été émises, dont la principale étant le fait que plus une personne est jeune, plus elle entend les fréquences très hautes (sons aigus), alors que plus une personne est vieille, plus elle perd ces fréquences.

 

Abstract : Human hearing and the perception of frequenciesGosselin L-E. & Houle G. & Lavoie M-M. 2013. Internal repport. Sciences, Cégep St-Félicien.227 people, of different ages (7 to 61 years old) have done ahearing test, which contained 35 different sounds, of different frequencies, from 40 to 20 500 Hz. After analysing all the results, some conclusions have been made, the main one beingthe fact that the more peopleare young, the more theycan hear really high frequencies (high-pitched sounds), while the more they are old, the more they can’t hear those frequencies anymore.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*