La photophobie: un phénomène éblouissant!

 

 yeux Par:  Virginie Boudreau-Larouche et Andréanne Fortin

 

Article: 2016-mat-1-article.docx

 

Pour RÉSUMÉ + ABSTRACT + COMMENTAIRES:

Résumé: La photophobie : un phénomène éblouissant! Boudreau-Larouche, V. & A. Fortin. 2016. Rapport interne. Sciences, Cégep St-Félicien. 32 volontaires, aux yeux clairs ou foncés, ont été exposés à une lumière fluorescente pendant 1 minute. Le nombre de clignements des yeux clairs variait entre 2 et 48 et celui des yeux foncés entre 3 et 39. Ensuite, le temps de récupération de l’œil a été mesuré en regardant l’échelle de Monoyer. Le temps de récupération (non significatif) des yeux clairs se situe entre 40 et 170 secondes, celui des yeux foncés entre 20 et 80 secondes. Il n’y a pas de lien entre la couleur des yeux et la sensibilité à l’éclat de la lumière.

 

Abstract : The photophobia : a dazzling phenomenon! Boudreau-Larouche, V. & A. Fortin. 2016. Internal report. Sciences, Cégep St-Félicien. 32 volunteers, with light or dark eyes, were exposed to fluorescent light for 1 minute. The number of blinking of light eyes ranged between 2 and 48 and for dark eyes between 3 and 39. Then, the eye recovery time was measured by looking at the Monoyer scale. The recovery time (not significant) of clear eyes was between 40 and 170 seconds, for dark eyes between 20 and 80 seconds. There is no relationship between eye color and sensitivity to the brightness of the light.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*